"Il faut d'abord savoir ce que l'on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut enfin l'énergie de le faire" - Georges Clemenceau

Hypnose Thérapeutique

Hypnose ThérapeutiqueFrancoise Barrios, Christophe Barrios, Anna Czekaj (en anglais)

 

QU'EST-CE QUE L'HYPNOSE


L’hypnose est un état modifié de conscience (EMC).

C’est un état différent de l’état de veille habituel, et également différent du sommeil. 

Plusieurs fois dans la journée, nous expérimentons ces EMC, lorsque nous conduisons sans être conscient du trajet que l’on vient d’effectuer, lorsque sommes absorbés par un film, ou par une lecture ou dans la lune, perdus dans nos pensées. 

C’est un état naturel utile à notre équilibre.

L’hypnothérapeute utilise cet état pour entrer en contact avec l’Inconscient et permettre, grâce à certaines suggestions, de changer le monde que l’on s’est créé et dont on est prisonnier. La personne hypnotisée est en relation avec le thérapeute et garde la maîtrise de son fonctionnement physique et mental, elle entend tout. 

Un dialogue s’établit entre le thérapeute et la personne au niveau conscient et au niveau inconscient. Les solutions émanent de la personne et non du thérapeute, la mise en place de celles-ci est de ce fait efficace et durable. L’hypnothérapeute qui n’est qu’un guide ouvrant certaines portes. L'hypnose éricksonienne permet au sujet de mobiliser ses ressources, de mettre en place des stratégies efficaces tant au niveau de la santé, de ses projets de vie personnel ou professionnel qu'au niveau émotionnel, affectif. 

BREF HISTORIQUE

Existant déjà depuis l’Antiquité, c’est avec le docteur Franz Anton Mesmer (1734-1815) qui emploie l’imposition des mains comme moyen thérapeuthique, qu’est né le Magnétisme Animal. Il guérit les maladies d’origine nerveuse entre autres. Ses disciples apportèrent les éléments qui permirent de construire l’Hypnose : Le marquis de Puységur découvre la transe somnambulique ; James Braid (1841), qui différencie l’Hypnose du Magnétisme, considère que l'Hypnose permet de plonger le patient dans un état de sommeil artificiel afin de l'influencer à des fins curatives par la suggestion. Il introduit les techniques de fixation visuelle et crée le terme d'Hypnose.

Dans la seconde partie du XIX éme siécle, deux écoles voient alors le jour : Celle dite de La Salpétrière avec Charcot qui considère l’Hypnose proche de l’hystérie ; et l’Ecole de Nancy où Bernheim pense que la suggestion est à l’origine de l’hypnose et qu’il s’agit d’un phénomène naturel et non réservé aux hystériques. Bernheim nomme sa méthode de soin par la suggestion hypnotique " psychothérapie ".

1885 Freud s’intéresse à l’hypnose qu’il utilisera avant de l’abandonner pour créer la psychanalyse.

1950 Chertok défend l’hypnose en France, ce qui a contribué à son développement actuel dans ce pays.

1901-1980 Milton H Erickson, psychiatre américain, a souffert de plusieurs difficultés. Enfant, il était dyslexique et souffrait de dyschromatopsie (problème de couleurs : la couleur violette était la seule qui lui était agréable). Atteint de poliomyélite à l’âge de 17 ans, il fut paralysé et essaya par divers moyens de retrouver, pour bouger ses membres, les sensations qu’il éprouvait avant sa maladie, il découvre ainsi l’auto-hypnose. En regardant sa soeur qui apprenait à marcher il essaya de stimuler ses muscles et commença sa rééducation. Devenu médecin puis psychiatre, il étudia l’hypnose et développa sa propre méthode fondée sur une modification de l’état de conscience et non sur l’endormissement. Ses interventions sont très diversifiées car il chercha des solutions adaptées à chaque patient qui entraînent des modifications permanentes. Il est considéré comme le père de la thérapie brève et de la communication moderne.

L’hypnose Ericksonienne sera ensuite développée par ses élèves Rossi, Hayley, Zeig entre autres. 

Dans les années 70, la Programmation Neuro Linguistique (PNL), crée par Richard Bandler et John Grinder, analyse ce que font les personnes qui obtiennent des résultats exceptionnels. C’est une analyse du micro comportement : mots, gestes, soupirs, regards, changements de pigmentation de peau, tons et rythmes de voix, mouvements des yeux…). Milton Erickson, entre autres, leur servira de modèle. 

La PNL permet de saisir et de modifier la manière dont les individus apprennent, changent et se développent. 

En 1979, Araoz prénomme cette forme d’hypnose " La Nouvelle Hypnose ".

QUESTIONS FREQUENTES RELATIVES A L'HYPNOSE ET REPONSES

Est on endormi lorsque l’on est en état d’hypnose ?

Non, la personne est détendue et a la plupart du temps les yeux fermés : Elle est consciente, son état de conscience est toutefois modifié et l’Inconscient peut provoquer une amnésie de certains moments, ce qui donnera l’impression d’avoir été endormi ou parti.

Tout le monde est-il hypnotisable ?

Oui, c’est un état naturel que tout le monde expérimente. Il y a cependant des sujets plus résistants. Quant à la pratique de l’auto-hypnose, elle demande une pratique régulière. 

Est-il possible de ne pas se réveiller ?

L’état hypnotique n’étant pas un état de sommeil, on n’a pas besoin de se réveiller. Une personne laissée seule sort naturellement de cet état au bout de 20 minutes.

Peut-on nous faire faire des choses sous hypnose contre notre volonté ?

L’Inconscient est bienveillant et n’accepte que ce qui est bon pour lui. De plus l’hypnothérapeute veillera à placer des fusibles pour protéger la personne. En auto-hypnose, ils seront également placés.

L’état d’hypnose doit-il être profond pour que l’hypnose soit efficace ?

Non, la profondeur de l’état n’a pas de rapport avec l’efficacité de la séance.

QUELS SONT LES SYMPTOMES CONCERNES ?

Accompagnement lors de maladies graves
Acouphènes
Allergies 
Anesthésie 
Anxiété et peurs
Asthme
Burn-out
Cauchemar 
Concentration 
Confiance en soi et estime de soi 
Dépression
Deuil 
Difficultés scolaires
Insomnie 
Maladies de la peau, eczéma, psoriasis, verrues 
Mal-être
Migraine et céphalées
Parler en public 
Passage d’étapes de vie (deuil, divorce, licenciement, retraite, départ des enfants…
Performance sportive
Phobies 
Préparation à des interventions chirurgicales
Préparation à l’accouchement
Préparation aux examens, compétions…
Problèmes affectifs ou relationnels. 
Problèmes et troubles sexuels 
Renforcement du système immunitaire
Stress 
Tabagisme et autres dépendances
Tics et bégaiement
Timidité
Traitement de la douleur
Traumatisme
Troubles alimentaires et problèmes de poids et 
Troubles obsessionnels compulsifs .....